Rayonnages métalliques et le phénomène “Long Tail”

Au cours des dernières années, le marché et les modèles de marché des entreprises ont subi de profonds changements à cause de la croissance du commerce électronique, des optimisations progressives des coûts de stockage et de distribution et d’une plus grande efficacité dans la logistique urbaine. Tout cela dû en partie à l’application des nouvelles technologies à la logistique, aux magasins automatisés, aux systèmes semi-automatisés de manutention et à la modernisation des systèmes des rayonnages métalliques.

Le chiffre d’affaires du commerce électronique continue à présenter chaque année, des chiffres importants de croissance, qui en 2013 ont dépassé 15 % en moyenne en Europe, même pour les pays fortement touchés par la crise économique, et avec des pourcentages de croissance au niveau mondial encore plus importants dans des pays avec des économies émergentes.

La possibilité d’arriver à des clients du monde entier est en train de transformer le marché des entreprises, et spécialement les marchés B2C (Business-to-Consumer), qui ne peuvent plus être limités aux modèles classiques, où on essayait qu’un nombre réduit de produits obtiennent la plus grande popularité possible et, avec cela, un plus grand nombre de ventes. Maintenant, avec les temps modernes d’Internet, des magasins online, des réseaux sociaux et des recommandations entre consommateurs, la vente de beaucoup de produits minoritaires différents est en train de démontrer un potentiel économique qui, dans certains secteurs, peut arriver à dépasser le modèle classique du marché grand public. Et ce phénomène est celui qui est connu sous le nom de “Long Tail”.

Le terme “Long Tail” (longue queue ou longue traîne) en statistique fait référence à la partie d’une distribution qui s’éloigne de la zone avec de plus grandes fréquences. Mais elle est devenue populaire dans le domaine de la logistique et des marchés des entreprises en 2004, à partir d’un article de Chris Anderson pour la revue Wired Magazine, et qui plus tard donnerait naissance à son livre “The Long Tail: Why the Future of Business is Selling Less of More”.

Rayonnages métalliques Long Tail

Nous pouvons remarquer sur le dessin, que les différentes références disponibles dans l’entrepôt sont représentées sur l’axe horizontal et sur l’axe vertical les ventes de chacune de ces références, nous pouvons voir qu’un nombre réduit de références représente les produits les plus vendus (partie en bleu), considérés individuellement, et en général ils seront associés aussi à un plus grand niveau de rotation dans l’entrepôt.

Par contre, la partie orange représente le reste des références qui, individuellement, ont un nombre de ventes beaucoup plus réduit, et possiblement un niveau de rotation dans l’entrepôt plus bas. C’est cette partie qui représente la « Long Tail » , et qui doit son nom précisément à sa forme courbée.

Ce qui est important, c’est que si nous tenons compte que la partie de la courbe représente le total de ventes, une “Long Tail” peut avoir une partie qui dépassera la tête (partie en bleue). Et cela résume ce qui est en train de révolutionner les marchés.

Implications of the “Long Tail” in the warehouse

C’est évident que le marché des entreprises “Long Tail” n’est viable qu’au fur et à mesure que les coûts de stockage et de la distribution logistique sont plus abordables pour faire arriver les produits minoritaires au consommateur. Cela impose des exigences beaucoup plus grandes à l’heure d’optimiser les entrepôts et les systèmes de rayonnages métalliques qui sont installés.

Manipuler une plus grande diversité de références et, avec cela, des caractéristiques de produits très variées, exige l’installation de rayonnages métalliques de plus grande qualité, garantissant de donner un service aux besoins présents et futurs de l’entrepôt.

Un plus grand nombre de références oblige à optimiser au maximum l’espace de l’entrepôt, avec des mezzanines, passerelles surélevées ou des systèmes de stockage de haute densité, comme des magasins autoportants et des entrepôts automatisés avec transstockeurs.

Proposer un service aux ventes de commerce électronique oblige aussi à maximiser la productivité des entrepôts lors des tâches de manutention, aussi bien avec les magasins autoportants pour des entrepôts palettisés, qu’avec des miniloads pour des charges légères et des systèmes semi-automatisés facilitant les tâches de picking.

Combiner le stockage de peu de références avec beaucoup de demande, et une grande variété de références avec peu de demande individuelle, oblige aussi à combiner efficacement différents systèmes de rayonnages métalliques dans un même entrepôt, et conçus pour optimiser l’espace en fonction du niveau de rotation des produits. Des systèmes de palettisation LIFO, comme les rayonnages pour palettisation compacte (aussi appelée palettisation drive-in ou palettisation par accumulation) et la palettisation push-back, économisent le besoin d’avoir des allées entre les palettes pour les références qui ont un niveau de rotation plus faible.

D’un autre côté, la palettisation traditionnelle assure un accès direct à chaque référence alors que la palettisation FIFO, avec des systèmes comme la palettisation dynamique, permet d’éliminer des allées sans renoncer à de forts niveaux de rotation.

ATOX Systèmes de stockage, leader dans la fabrication de rayonnages métalliques de haute qualité et avec une grande expérience, conçoit et fabrique des rayonnages industriels et des systèmes de stockage suivant les besoins de chaque client. Conscient des évolutions des marchés et du marché des entreprises, ATOX mise sur la R & D afin de fournir de nouveaux systèmes de stockage automatisés et semi-automatisés permettant aux entrepôts d’aborder avec succès les défis que les prochaines années vont présenter.