L’entrepôt du futur: vers 2025

En janvier 2014, l’initiative U.S. Roadmap for Material Handling & Logistics a publié son dernier rapport, où étaient analysées les tendances concernant la logistique et la manutention qui détermineront comment seront les entrepôts en 2025.

Commerce électronique

Le commerce électronique, avec chaque année des chiffres de croissance, malgré la crise, est un des grands facteurs qui a déjà changé la logistique moderne et il continuera à le faire pendant les prochaines années. Le secteur logistique, qui durant les dernières années a fait un grand effort pour obtenir des temps de livraison garantis aux consommateurs finaux de seulement un ou deux jours, se voit maintenant obligé à atteindre des objectifs encore plus exigeants, avec des temps de livraison le jour même et y compris quelques heures après la réalisation de la commande. Une scène qu’il y a à peine quelques années semblait impensable, est attendu comme habituelle dans 10 ans.

Cela obligera à disposer de plus d’espace d’entrepôt, ou avoir recours à des rayonnages métalliques dessinées pour l’agrandissement d’espace, comme des demi-étages ou mezzanines et des passerelles surélevées. De plus grandes exigences concernant l’efficacité des opérations de manutention seront imposées, à travers l’ automatisation des entrepôts, l’optimisation des tâches de picking et l’implantation de nouvelles technologies appliquées aux systèmes de stockage.

1.1.2. L’Internet du physique

The Physical Internet (PI) est une initiative qui fait déjà l’objet de recherches en Europe, aux États Unis et au Canada. En utilisant comme modèle le réseau Internet que nous connaissons tous et où est utilisée l’information numérique, avec l’intention de transposer le même concept à un réseau de marchandises physiques. De la même manière que sur Internet, une plateforme ouverte sera élaborée, basée sur des standards et des protocoles, et qui permettra d’optimiser les ressources et les coûts logistiques. Cela mettra en place, par exemple, un standard pour les containers, qui permettra de les utiliser comme des paquets de la Physical Internet (similaire aux paquets de données d’Internet), et soutenu par les nouvelles technologies de traçabilité, comme les Smart Tags.

Avec cette approche, une réduction des coûts logistiques globaux est estimée à 30%, et une réduction des émissions à effet de serre autour de 60%.

Le potentiel économique du secteur logistique

Le secteur logistique, comprenant toute la chaîne d’approvisionnement, du transport à la logistique interne et les systèmes de rayonnages métalliques pour des entrepôts, est un des secteurs qui a le plus d’impact sur l’économie d’un pays. Ne serait-ce qu’aux États Unis, on estime que 10% des nouveaux postes de travail qui seront créés dans les prochaines années, correspondront à la logistique et à la manutention.

Ce potentiel de croissance est en train d’être considéré par tous les pays avec des prévisions pour le futur. Et dans des pays comme l’Espagne, on essaie de suivre cette direction avec des initiatives comme la nouvelle Loi du secteur logistique.

ATOX Sistemas de Almacenaje, leader dans la fabrication de rayonnages métalliques de haute qualité, dispose d’une grande gamme de solutions de rayonnages industriels permettant d’optimiser les opérations de logistique interne, aussi bien lors des tâches de palettisation grâce aux magasins automatisés, palettisation dynamique et palettisation push back, que lors des tâches de picking, grâce à des rayonnages de picking dynamique et de picking pour miniload et la recherche et développement de nouveaux systèmes pour faciliter les tâches de manutention qui permettront l’adaptation des entrepôts aux nouvelles tendances et aux exigences du marché avec des prévisions pour le futur.