L’ "effet coup de fouet" dans la chaîne logistique

L’ “effet coup de fouet" ou "bullwhip effect" est un phénomène très connu en logistique et il fait référence aux grandes variations que l’on peut constater entre la demande réelle des consommateurs et la demande des acteurs intermédiaires participant à la chaîne logistique, touchant aussi le stock sur les rayonnages métalliques des points de vente comme le stockage dans les grands entrepôts palettisés des centres de distribution.

L’ “effet coup de fouet” en logistique

L’effet coup de fouet commence lorsqu’il y a une augmentation de la demande d’un produit de la part des consommateurs. Le point de vente fait alors une commande à son fournisseur, plus importante que la demande réelle des consommateurs, pour avoir du stock de sécurité ou pour profiter de remises sur le volume d’achat. Au fur et à mesure que l’on remonte dans la chaîne logistique, la demande continue à augmenter parce qu’à chaque niveau de la chaîne des unités supplémentaires seront rajoutées pour avoir un stock de sécurité et pour pouvoir profiter de meilleurs prix. Des retards dans la livraison vont apparaitre à cause du fait de vouloir attendre de plus grandes commandes et réduire ainsi les coûts de transport, ce qui, à son tour, incitera à demander plus de stock de sécurité. Et ainsi au fur et à mesure que l’on remonte dans la chaîne logistique jusqu’au fabricant qui percevra une augmentation de la demande artificiellement amplifiée et qui pourrait l’amener à augmenter la production en réponse à une demande bien plus importante que la demande réelle.

L’origine du terme "effet coup de fouet" ou "bullwhip effect"

Le nom de “coup de fouet” donné à ce phénomène est dû à sa ressemblance à un coup de fouet, où un petit mouvement de bras peut provoquer un grand mouvement quand il arrive à sa fin. Ainsi une petite fluctuation dans la demande de la part des consommateurs peut provoquer des fluctuations bien plus importantes dans la chaîne logistique. En 1961, Jay Forrester à travers le Massachusetts Institute Technology (MIT), publiait son livre «Industrial Dynamics» où il présentait pour la première fois le terme "bullwhip effect" ("effet coup de fouet" en français).

Les entrepôts et l’ effet coup de fouet

Une des techniques pour atténuer les conséquences de l’effet bullwhip ou effet coup de fouet, est de maintenir une information plus transparente entre les différents acteurs de la chaîne logistique, de sorte que des maillons en positions supérieures de la chaîne aient accès à l’information des points de vente, et par conséquent, une connaissance de la demande réelle.

L’optimisation des techniques prédictives d’approvisionnement serait améliorée grâce à des systèmes de stockage et des rayonnages métalliques plus efficients, permettant des niveaux de rotation supérieurs et un gain d’espace de stockage plus important, comme les rayonnages dynamiques de palettisation et le picking dynamique, ainsi que l’automatisation des entrepôts avec des transstockeurs et des miniloads.

Actuellement, il faut ajouter des complexités comme la mondialisation des marchés et le commerce électronique. Même si cela introduit en même temps aussi bien des complications en plus que de nouveaux modèles atténuant l’effet coup de fouet. Par exemple, des modèles d’activités où le propre fabricant, à travers les ventes online, approvisionne directement les consommateurs, en éliminant les acteurs intermédiaires de la chaîne logistique et en synchronisant directement les demandes réelles des consommateurs avec les niveaux de production.

Par contre, des politiques de retour de marchandises plus flexibles et des modèles d’activités orientés vers la Long Tail peuvent compliquer les prévisions de demande et les calculs pour l’approvisionnement dans les entrepôts.

De plus, le commerce électronique permet d’accéder à un éventail plus large de consommateurs, aussi bien géographiquement que par profils, ce qui demande à avoir plus d’espace d’entrepôt et moins d’espace de magasin, et générant le besoin de disposer de stock de sécurité pour faire face aux ventes pouvant survenir à n’importe quel moment 365 jours par an, 24 heures sur 24.

ATOX Systèmes de Stockage, fabricant reconnu dans la fabrication de haute qualité de rayonnages métalliques, conçoit et fabrique des solutions de stockage suivant les besoins de ses clients. Le choix et l’adaptation du type de rayonnage métallique le plus approprié pour chaque type d’entrepôt contribue à optimiser la gestion de la chaîne logistique, à partir des magasins autoportants et des rayonnages pour palettisation jusqu’à des rayonnages pour picking et des solutions de gain d’espace, comme les plateformes ou les mezzanines.